mardi 26 mars 2013

Accélération ?

Les évènements de tous ordres, petits et grands, en France et ailleurs, semblaient s'accélérer, hier lundi, suite à la polémique Mélenchon-Moscovici et l'accusation indigne d'Harlem Désir.

La très étroite victoire d'un Ump traîneur de grosses casseroles, malgré un taux d'abstention très fort, est parlante: l'électorat de gauche s'abstient massivement et ne suit pas les consignes de second tour du PS le sommant de choisir entre la peste et le choléra. Cela promet pour les Municipales.

La mise en examen de N. Sarkozy affole dans les chaumières de Neuilly, à tel point que son avocat porte plainte contre le juge Gentil sur la base d'une citation erronée: "Thierry Herzog met en cause l'impartialité du juge Gentil, qui aurait accusé son client de "vouloir protéger les corrompus" dans une tribune co-signée dans "Le Monde". Or, la phrase en question n'apparaît nulle part". Le Monde... Anti-social, tu perds ton sang froid ?

La manif des cathos et réacs du week-end où ces gens là se scandalisent d'être un peu bousculés et gazés par les flics parce qu'ils décident de passer outre le parcours accepté. La palme à Mme Boutin qui, avant de réclamer la démission de M. Valls, assimilait "le fait de forcer les barrages policiers à un "jeu" pour rejoindre les Champs-Elysées", NouvelObs.... Et tout ce beau monde de s'évanouir et de protester énergiquement... Mais pour qui se prennent-ils ?

Chypre ? Un compromis bancal enfin trouvé après les premiers errements. Une banque sera mise en faillite, les "actionnaires détenteurs d'obligations et les déposants non assurés au-delà de 100 000 euros subiront des pertes importantes, dans le cadre de la liquidation de la banque". Le Monde. Mais les russes ne sont pas très contents et il faudra s'attendre à des mesures de rétorsion. Voir l'analyse des décisions sur le blog de Paul Jorion: "L’accumulation d’actifs toxiques dans le système financier mondial hors sol est tel qu’il faut désormais annuler les dépôts des riches pour maintenir un semblant de liquidité bancaire. Toute la ploutocratie mondiale est en train de réaliser qu’il va être impossible d’échapper à la faillite sans séparer l’économie réelle de la spéculation monétaire".

Centrafrique: Un Président qui avait pris le pouvoir par un coup d'état est chassé par un autre coup d'état. La morale est sauve!
Plus généralement, l'Afrique sahélienne ressemble de plus en plus à une outre sur laquelle chaque rustine mise crée d'autres fuites.

Pataques au Medef. Ils ne sont d'accord que sur l'essentiel: ponctionner les salariés.

Construire, c'est bien, mais que faire des déblais ? "Le chantier du métro francilien produira 20 millions de mètres cubes de déchets - L'équivalent de cinq à sept mille piscines olympiques-, que la région est incapable de traiter". Le Monde.

Enfin, tout nous pousse à l'optimisme: "Chômage: le pic de 1997 pourrait être dépassé, 2013 annonce d'autres records", NouvelObs: "Que peut-on espérer des emplois d'avenir, du contrat de génération, de la réforme du marché du travail et du crédit d'impôt compétitivité (CICE)? "Rien de bon, si on considère que la politique budgétaire d'austérité a un impact sur l'activité"".

Comme disait je ne sais plus qui: "Nous vivons une époque formidable" et je partage l'opinion de G. Birenbaum sur l'Huffington Post.
  • "Apprendre à écrire bientôt optionnel dans les écoles de 45 Etats américains", MegaMag.
  • "Evanouis-toi comme Boutin", Libération.
  • Une courte mais splendide vidéo, "Nature by numbers", sur Ruminances. ****
  • "Oise : l'avertissement adressé à l'UMP et au PS", Le Monde. ****. "Ce scrutin partiel marque, au terme des deux tours, la défiance croissante à l'encontre des deux principaux partis de gouvernement, associés dans un même rejet. Comme d'habitude, les signaux d'alerte viennent, non pas de la capitale, mais des confins des zones laissées à l'abandon, d'où s'élèvent les voix du désespoir. Elles obligent à prendre la mesure de l'état de délabrement de la société française".
  • "La privatisation rampante de la Sécurité sociale", Marianne. ****
  • Nice: "Transports: la fin du ticket de bus à 1 €", Nice-Matin.

10 commentaires:

  1. La Torquemada en jupons , brandissant son goupillon en guise de sabre, à la tête de ses troupes « vive la famille normale » appelait à franchir la place de l’étoile pour aller prendre l’Elysée ; rien de moins !
    Un gaz mal odorant, réservé d’habitude aux bronches des prolétaires battant le pavé , incommoda ses narines délicates.
    Elle fut à deux doigts de supplier le Saint Père que l’on abrégeât ses souffrances en lui donnant la paix de la lumière bleue.
    Remise de ses émotions , Dame Boutin avait chrétiennement exigé que l’on châtiât à la fois le Préfet de Police de Paris et le Ministre Valls.
    La vie d’une Sainte n’est pas de tout repos !

    RépondreSupprimer
  2. Manifester contre le mariage inverti, contre les conneries multiples de ce gouvernement d'incapables (j'ai des noms ?!)n'est pas l'affaire de cathos ou réacs, c'est affaire de bon sens !
    Mais caricaturer "l'opposition" populaire est si commode ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit pourtant d'authentiques réacs. S'en prendre à l'égalité pour tous est passible des foudres de la loi.

      Mais bien sûr, l'égalité, pour un "libéral", c'est un mot insultant. Alors, appeler à son secours "le bon sens", je m'esclaffe, je m'esbaudis, je ricane, je m'éclate les zygomatiques, je m'en débouche les lacrymales...

      Supprimer
    2. "s'en prendre à l'égalité pour tous est passible des foudres de la loi"

      OOOUUUUUUUUUUUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !

      Supprimer
  3. Bon sang, Jef, effectivement les transports niçois ne sont pas chers ! Ici par carnets de 10, c'est 13 euros dans l'agglomération nantaise, et 20 euros sur les lignes départementales, valables 2 heures en campagne et 1 heure en ville.

    RépondreSupprimer
  4. Le vengeur masqué26 mars 2013 à 10:42

    Ce matin, sur France-Inter, il y avait un homme qui, bien que représentant moins de 12% des suffrages, prétend parler au nom du peuple, insulte les autres politiques sur le thème du "tous pourris" quand il n'en appelle pas à la violence populaire contre eux, agresse ses interlocuteurs en s'en prenant à "la caste des journalistes" qui complote contre lui et son parti, et j'en passe. Précisons à toutes fins utiles que cet homme n'est pas Jean-Marie Le Pen, même s'il en a l'odeur et la saveur.

    On pourra revoir ce délicieux moment ici :
    http://www.franceinter.fr/emission-le-79-jean-luc-melenchon-persiste-et-signe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hollande, tu peux enlever ton masque, on t'a découvert.

      Supprimer
    2. Le vengeur masqué26 mars 2013 à 18:26

      Bien sûr, Hollande lit et commente le Blog à Jef, il n'a rien de mieux à faire de ses journées.

      En revanche, le masque de Le Pen va de mieux en mieux à Mélenchon. Front de Gauche, Front National, même rhétorique. Il faut bien commencer par quelque chose.

      Supprimer
    3. Il me semble que la station de TSF est « Radio Paris » ou « Paris- inter » !
      L’émission est le « journal parlé » où la catilinaire ‘’mélenchonienne’’ contre tout ce qui bouge, lui sert de portevoix
      Mais d’où venait ce malaise indéfinissable, que l’on ressentait devant ce bagout de bateleur d’estrade, qui mettait en avant des idées généreuses auxquelles, pourtant, on souscrivait pleinement ?
      Ces idées, pour lesquelles on se fût fait tuer le jour d’avant, mais dont on découvrait avec stupeur et consternation, qu’elles servaient essentiellement à promouvoir le Deus ex machina
      Le barde du P.G n’est pas un perdreau de l’année : du militantisme de la IV ème Internationale en passant par le PS pour finir (provisoirement ?) portevoix du FdG , il connaissait toutes les arcanes de la politique , et savait ce qui était possible et ce qui ne l’était pas.
      Il n’est pas Chavez (heureusement) son mentor et n’a pas la manne du pétrole donc, ne peut rien redistribuer !
      Alors, pourquoi promettre le grand soir « réformiste » façon 1ere mouture de la IIème Internationale ?

      Supprimer