vendredi 17 mai 2013

Cantonales

On sait que le découpage des cantons s'effectue, soit avec un scalpel de chirurgien, soit avec une feuille de boucher. L'objectif d'un gouvernement étant un découpage des cantons lui assurant un maximum d'élus le soutenant et, selon le rapport de force dans le pays, de ne pas offrir le flanc, comme les charcutages Pasqua, à des accusations de truquage électoral.

A Nice, comme le montre la carte, le dernier charcutage montre de curieuses formes et certaines dés-homogénéïtés en disant long sur la finesse et les intentions du dernier charcuteur.

Rajoutons que la Lozère (terre de droite), avait une moyenne de 3 000 habitants pour un Conseiller Général alors que le découpage du Nord (terre de gauche) obtenait une moyenne de 1 élu pour 32 000 habitants. Il y avait, en 2011, 4 055 cantons en France,  qui, outre leur élu, participaient à l'élection des sénateurs.

Depuis des années maintenant, de nombreuses voix s'élèvent pour demander la suppression des Conseils Généraux, et donc des cantons, transférant leurs compétences aux métropoles et aux Conseils Régionaux. La Commission Européenne, elle-même, relance l'idée d'une simplification du "mille-feuilles institutionnel" français.
Sous la pression de ses Conseillers Généraux, le gouvernement Ayrault a choisi de maintenir les cantons, de les redécouper, d'en diminuer le nombre et, afin de promouvoir la parité, chaque canton élira deux conseillers départementaux, un homme et une femme, élus en binôme. Ces prochaines élections auront lieu en 2015.

A chaque fois, le Ministre de l'Intérieur, qui a la charge de ces découpages, demande aux responsables politiques départementaux de son camp de lui faire des propositions.

Ce serait, d'après de mauvaises langues, ce qui vient de se passer dans notre département, où les propositions du 1er fédéral PS, vraisemblablement entouré d' "experts" aussi efficaces que ceux qui avaient conseillé un tracé du tramway niçois aboutissant à doubler les temps des cadencements entre les rames, a vu ses propositions sèchement rejetées, le Préfet du Département récupérant la charge de l'étude et des propositions. Ah..! La compétence n'est plus ce qu'elle était...

Il est vrai que, dans ces propositions, figuraient notamment des cantons à cheval sur le Var, chose culturellement impensable en ces lieux.
  • "Solaire : la France en retard d'un choc énergétique", Les Echos.
  • Législatives partielle USA, les saines pratiques de Frédéric Lefebvre, Soir Américain
  • "Les inégalités de revenu se sont davantage creusées pendant les trois années qui ont suivi le début de la crise jusqu’en 2010, qu’au cours des douze années précédentes, et ce avant que ne soient pris en compte les effets de la fiscalité et des transferts sur les revenus, d’après de nouvelles données de l’OCDE". OCDE
  • "Des cellules souches embryonnaires humaines créées par clonage", Le Monde.
  • "Le FMI s'inquiète que 0,5 % de la population détienne plus de 35 % des richesses", Le Monde.
  • "Vaccin contre le SIDA : l'espoir renait grâce à des approches computationnelle, biophysique et structurale", Bulletins Electroniques.
  • Quand c'est fini, n.i.,ni, ni, ça recommen-ence (chanson): "Claude Guéant suspecté d'avoir favorisé un emploi fictif", Le Monde.
  • "Pauvres riches !", Le Monde.
  • "Le "descenseur social" des classes moyennes", Le Monde.
  • "Royaume-Uni : toujours plus de flexibilité", Alternatives Economiques. Tout est fait pour permettre au patronat de faire ce qu'il veut, tout en rendant les dépôts de plainte des salariés impossibles.
  • "Hollande, un social-libéral (presque) assumé", Libération.

3 commentaires:

  1. Tu vois bien Jef que les Français (niçois) se désintéressent de la politique (locale)....Aucun commentaire....

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas ce qu'indiquent mes stats de visite.

    RépondreSupprimer
  3. Salut les p'tits gars ! Je vous ai délaissés hier ? Je finis par aller sur trop de blogs, j'en oublie.

    Les élections... bah, ici c'est la droite qui passe, à coups de retraités, alors que de l'autre côté de la route ce sera la gauche. Pour la grande ville l'actuel locataire de Matignon ne se représentera pas. J'espère seulement que, dans une autre circonscription mon amie Françoise Verchère, sa grande opposante anti-aéroport, sera réélue.

    RépondreSupprimer